Démarches essentielles

Les aides au logement et les solutions d’hébergement

Aides d’Action Logement

Action logement a pour mission de faciliter l’accès au logement ou le maintien dans le logement des salariés aux revenus modestes ou intermédiaires, à statuts précaires, en mobilité professionnelle, ainsi que des jeunes.

  • Aide mobili-jeune (-30ans) : pour les jeunes en alternance dans une entreprise du secteur privé non agricole ayant un revenu mensuel brut inférieur ou égal au SMIC. Subvention permettant d’amoindrir la facture du loyer. Montant maximal de 1200 €.
  • Avance loca-pass et garantie visale : avance du dépôt de garantie (sans intérêt, sans frais de dossier) et garantie de paiement à votre propriétaire des échéances de loyer et de charges locatives en cas de difficultés passagères de votre part, gratuitement pour vous (sans intérêt ni frais de dossier). Bénéficiaires:
        • Jeunes de moins de 30 ans en formation professionnelle ou en recherche d’emploi
        • Étudiants salariés en CDD de 3 mois minimum au moment de la demande d’aide ou ayant eu un CDD de 3 mois minimum dans les 6 mois précédant la demande, ou justifiant d’une convention de stage d’au moins 3 mois en cours, et d’étudiants boursiers.
        • Salariés d’une entreprise du secteur privé non agricole.
  • CIL – pass assistance : pour les salariés du secteur privé confrontés à une difficulté personnelle ou professionnelle imprévue (séparation, surendettement, maladie, handicap…) qui les empêche de régler leur loyer ou de rembourser leur emprunt. Aide financière sous forme de prêt à taux zéro. Bénéficiaires :
        • Salariés des entreprises adhérentes du secteur privé non agricole, quelles que soient leur ancienneté dans l’entreprise et la nature de leur contrat de travail (CDD, CDI, temps partiel, contrat de qualification…)
        • Jeunes de moins de 30 ans en recherche d’un premier emploi stable.
        • Salariés (CDD, CDI, Intérim) d’une entreprise privée non-agricole d’au moins 10 employés.
        • Demandeurs d’emploi au chômage depuis moins de 12 mois, à condition que leur ancienne entreprise soit affiliée à la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC).

A savoir

Il n’y a pas d’obligation de passer par son employeur : s’adresser directement au CIL de sa région.

Annuaire des CIL sur : www.actionlogement.fr

Pin It on Pinterest

Share This