LES AIDES FINANCIÈRES ET MATÉRIELLES

Des aides financières et matérielles sont disponibles pour toutes les femmes enceintes, mineures ou majeures, quelle que soit votre situation

PRISE EN CHARGE DES FRAIS MÉDICAUX

    Les frais médicaux de surveillance de la grossesse (consultations mensuelles, examens médicaux), sont pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale, tout comme l’accouchement et les frais d’hospitalisation éventuelle liés à la grossesse. Tous les frais médicaux, même ceux qui ne sont pas directement liés à la grossesse, sont pris en charge à 100% à partir du 1er jour du 6ème mois de grossesse (sur la base du tarif de l’Assurance Maladie, hors dépassement d’honoraires).

    Les 2 premières échographies réalisées avant la fin du 5ème mois de grossesse sont prises en charge à 70%, la 3ème échographie à partir du 6ème mois est prise en charge à 100%

    Fichier 37

    Le médecin remet à l’occasion de la première visite prénatale, le formulaire de déclaration de grossesse et les démarches à suivre pour obtenir les allocations de la Caisse d’Allocations Familiales et la prise en charge de la Sécurité Sociale (assurance maternité et indemnités journalières de maternité). La déclaration de grossesse doit être effectuée avant la fin du 3ème mois de grossesse, soit 14 semaines.

    Fichier 44

    Protection Universelle Maladie

    Si vous n’avez pas de couverture sociale, et si vous résidez ou travaillez en France de manière stable et régulière depuis plus de 3 mois vous pouvez demander la Protection Universelle Maladie.

    LE RSA ET LA PRIME D’ACTIVITÉ

    Le RSA

    Le revenu de solidarité active (RSA) assure aux personnes sans ressources ou disposant de faibles ressources un niveau minimum de revenu variable selon la composition du foyer.

    Vous avez droit au RSA, si vous êtes :

    • Enceinte, seule ou en couple
    • Parent isolé
    • Sans revenu ou avec des ressources faibles
    • Quel que soit votre âge, même si vous avez moins de 25 ans, même si vous êtes mineure
    • Quelle que soit votre situation : élève, étudiante parent isolée, stagiaire, apprentie, inscrite ou non à Pôle Emploi

     

    Pour en bénéficier, vous devez aussi :

     

    • Habiter en France de façon stable
    • Être française
    • Ou être ressortissante de l’espace économique européen et justifier d’un droit au séjour, ou ressortissante d’un autre pays et séjourner en France de façon régulière depuis au moins 5 ans.

    RSA - Montants jusqu'au 31 mars 2023

    Nombres d’enfantsVous vivez seul(e) et vos enfants ont plus de 3 ansVous vivez seule enceinte ou le dernier enfant a moins de 3 ansVous vivez en couple
    0598,54 €768,60 €897,81 €
    1897,81 €1024,80 €1077,37 €
    21077,37 €1281 €1256,93 €
    Par enfant en plus+ 239,42 €+ 256,19 €+ 239,42 €

    Demande à faire auprès de la Caisse d’Allocations Familiales
    Vous devez avoir fait votre déclaration de grossesse pour demander le RSA. Vous recevrez les premiers versements dès l’acceptation d’attribution du RSA par la CAF, à compter de la date de dépôt de la demande, sans rétroactivité.

    La prime d’activité

    La Prime d’activité concerne :

     

    • Les salariés ou travailleurs indépendants de 18 ans et +
    • Avec un revenu inférieur à environ 1798€ net par mois pour une personne seule sans enfant
    • Les étudiants salariés et les apprentis (à condition de recevoir un salaire minimum de 982,48€ net par mois pendant au moins 3 mois)
    • Le montant de la prime d’activité est calculé pour 3 mois fixes, à réactualiser
    Fichier 37

    Simulation et demande : www.caf.fr

    LES ALLOCATIONS DE LA CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES
    La Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje)

    Elle est versée quelles que soient votre situation familiale et votre nationalité si vos ressources ne dépassent pas un certain plafond. La déclaration de grossesse doit être effectuée avant la fin du 3ème mois de grossesse, soit 14 semaines.

    Elle comprend plusieurs allocations :

    Une allocation de base (taux plein 182€ ; taux partiel 91,01€) versée mensuellement par famille à partir du jour de la naissance de l’enfant jusqu’au mois précédant son 3ème anniversaire. (Si vous touchez le RSA, l’allocation de base sera déduite du montant du RSA).
    Une prime à la naissance (1003,95 €) pour permettre de faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée de votre enfant, versée dès le 7ème mois pour chaque enfant (cumulable avec le RSA). En cas de naissances multiples, il est versé autant d’allocations de base et de primes à la naissance que d’enfants nés du même accouchement.
    Complément de libre choix du mode de garde. Si vous travaillez, même à temps partiel, et que vous faites garder votre ou vos enfants de moins de 6 ans par une assistante maternelle agréée, une garde à domicile, une association ou entreprise habilitées ou par une micro-crèche, la CAF prend en charge, selon vos revenus, une partie de la rémunération du salarié ou partiellement le montant versé à la structure. Un minimum de 15 % restera à votre charge.
    Montants mensuels de la prise en charge majorés de :
    + 30% si vous élevez seul(e) votre ou vos enfants
    + 30% si vous ou votre conjoint êtes bénéficiaires de l’AAH
    + 10% si votre enfant est gardé la nuit ou le dimanche

    Allocation de soutien familial

    Si vous vivez seule et élevez seule votre enfant, vous avez droit, sans condition de ressources, à l’allocation de soutien familial (122,93€ par mois par enfant à charge jusqu’à 21 ans).

    Allocations familiales

    Si vous avez au moins 2 enfants à charge âgés de moins de 20 ans, quelle que soit votre situation familiale. Ces allocations seront versées chaque mois par la CAF à compter du mois qui suit la naissance de votre 2ème enfant. Leur montant est fonction du nombre d’enfants, et  de vos ressources. 139,83€ ou 69,92€ ou 34,96€ pour 2 enfants ; 318,99€ ou 159,50€ ou 79,75€ pour 3 enfants.

    Dans les départements d’Outre-Mer, les allocations familiales sont versées dès le 1er enfant (24,84€).

    Allocation de rentrée scolaire

    Cette allocation aide à assumer le coût de la rentrée pour vos enfants.
    Attribuée par la CAF sous conditions de ressources, cette aide augmente avec l’âge des enfants (392,05€ de 6 à 10 ans ; 413,69€ de 11 à 14 ans ; 428,02€ de 15 à 18 ans). Elle est perçue en une seule fois avant la rentrée scolaire. Pour la rentrée 2022, elle sera versée aux alentours du 20 Août 2022.

    Complément familial

    À condition d’avoir au moins 3 enfants à charge de 3 à 21 ans, cette allocation (taux plein : 273,02€ ; taux partiel : 182€) vous sera versée chaque mois par la CAF sous conditions de ressources. Le versement prend fin dès qu’il vous reste à charge moins de 3 enfants âgés de plus de 3 ans ou dès que vous bénéficiez de l’allocation de base de la Paje pour un nouvel enfant.

    Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh)

    Si votre enfant est handicapé et qu’il a moins de 20 ans, pour vous aider dans l’éducation et les soins à lui apporter, votre CAF peut vous verser mensuellement l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh). Ce montant peut être majoré par un complément qui prend en compte le coût du handicap de l’enfant, la cessation ou la réduction d’activité professionnelle de l’un ou l’autre des deux parents, l’embauche d’une tierce personne rémunérée. Une majoration est versée au parent isolé. Votre droit dépend du taux d’incapacité de l’enfant. Il est aussi possible d’obtenir une allocation journalière de présence parentale si vous devez ponctuellement arrêter votre activité professionnelle pour vous occuper de votre enfant gravement malade, accidenté ou handicapé.

    À savoir

    Dans le cas où vous êtes étrangère, d’un pays de l’Espace Economique Européen ou de Suisse, vous bénéficiez de plein droit des prestations familiales pour vos enfants à charge résidant en France. Si vous êtes étrangère, d’un autre pays, vous devez fournir un titre de séjour en cours de validité sur le territoire français.

    L’ALLOCATION MENSUELLE D’AIDE SOCIALE À L’ENFANCE

    Si vous êtes particulièrement dépourvue de ressources, pour vous aider à subvenir aux besoins de votre enfant, vous pourrez demander une allocation à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) qui dépend de votre Conseil général.
    Cette allocation mensuelle pourra vous être attribuée dès le début de votre grossesse.

    Son montant sera fonction de votre situation personnelle. Elle peut être versée après la naissance de l’enfant, sans limite d’âge. Les conditions d’attribution et les montants varient selon les départements.

    Se renseigner auprès des services de l’ASE de votre Conseil général.

    À savoir

    Coordonnées du Conseil Général de votre département : Mon Conseil Départemental

    L’AIDE FINANCIÈRE INDIVIDUELLE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

    Une situation matérielle difficile liée ou aggravée par votre état de santé ?
    Si vos ressources sont modestes, vous pouvez bénéficier d’aides financières individuelles, aussi appelées « prestations supplémentaires » ou « secours exceptionnels », bien distinctes des remboursements ou indemnités ordinaires.

    Chaque Caisse d’Assurance Maladie dispose d’un budget spécifique pour l’action sanitaire et sociale. Ce budget permet, notamment, de distribuer des aides financières en complément des prestations versées habituellement par votre Caisse d’Assurance Maladie.

    Fichier 37

    Renseignez-vous auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie :
    Tél : 3646 ou sur www.ameli.fr

    LES AIDES DU FASTT POUR LES INTÉRIMAIRES

    Si vous êtes intérimaire, le FASTT (Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire) propose de nombreux services pour faciliter l’accès au logement, la réalisation des missions, la vie quotidienne et permettre un accès au crédit.
    Le FASTT vous propose une mutuelle, des solutions de garde et de prise en charge de vos enfants y compris pendant vos congés, les conseils d’une assistance sociale pour vous aider dans les démarches administratives.

    Fichier 37

    En savoir plus sur les aides du FASTT : www.fastt.org

    LES AIDES MATÉRIELLES EN NATURE


    La liste des aides ci-dessous n’est pas exhaustive, renseignez-vous auprès de votre mairie pour découvrir les aides près de chez vous.

    Les épiceries solidaires et sociales

    L’épicerie solidaire permet de réduire le budget alimentaire et, ainsi, de faire face aux difficultés financières de la vie quotidienne.

    C’est souvent un lieu de rencontres et de partage où des habitants s’engagent volontairement au service d’un projet collectif de solidarité et gèrent le bon fonctionnement de cette épicerie.

    Des animateurs sociaux sont présents pour accompagner les usagers lors de leurs achats. Les usagers viennent 1 fois par semaine et peuvent acheter des produits secs, des produits frais (viande, fruits, légumes), des produits d’hygiène et d’entretien pour un coût de 10 à 30% moins cher, en moyenne, que celui des produits vendus dans le commerce.

    Les modalités d’accès à l’épicerie solidaire dépendent des ressources du foyer.

    Fichier 37

    Adresses et coordonnées des épiceries solidaires près de chez vous auprès de votre mairie ou du CCAS ou sur le site : www.andes-france.com

    Et pour les étudiants ?

    Il existe aussi des épiceries solidaires sur les campus universitaires pour aider les étudiants en difficulté financière : les AGORAé.
    AGORAé ouvertes à :
    Amiens, Besançon, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Créteil, Grenoble, Lille, Lyon, Metz, Nancy, Nice, Paris, Reims, Rouen, Saint-Étienne, Strasbourg, Troyes, Valenciennes.

    Fichier 37

    Renseignez-vous sur votre campus et sur www.fage.org
    À Poitiers : épiss’campus
    À Paris : Mairie du 5ème

    Les épiceries solidaires proposent aux étudiants des produits à –70% par rapport au prix courant.
    Elles sont accessibles sur critères sociaux : s’adresser au Service Social de l’Université ou du Crous.

    Les associations à connaître

    De nombreuses associations peuvent vous apporter des aides spécifiques en fonction de votre situation et de vos besoins.

    LE SECOURS CATHOLIQUE CARITAS FRANCE
    secours catholique@2x

    Apporte une aide de proximité à toute personne en situation difficile :
    Accueil, hébergement, accompagnement, soutien, vestiaire, repas, boutiques solidaires, vacances, soutien scolaire…

    www.secours-catholique.org

    LE SECOURS POPULAIRE FRANÇAIS
    secours populaire@2x

    Permanences d’accueil et de solidarité : Repas, accompagnement droits et démarches, vestiaire, vacances…

    ASSOCIATION EMMAÜS
    emmaus@2x

    Hébergement et accompagnement social des sans abri, et aussi : Permanences juridiques, domiciliation administrative, boutiques solidaires, vestiaires, service prévention expulsion…

    www.association.emmaus.fr

    L’ARMÉE DU SALUT
    armée du salut@2x

    Femmes en difficulté : Adolescentes en danger, femmes victimes de violence, mères célibataires.

    LES RESTOS BÉBÉS DU COEUR
    les restos du coeur@2x

    Aide alimentaire adaptée aux bébés, aide matérielle, conseils en pédiatrie et diététique, espace de partage et d’échanges avec d’autres parents et des bénévoles expérimentés (puéricultrices, infirmières, etc.).

    www.restosducoeur.org

    UN PETIT BAGAGE D’AMOUR
    un petot bagage d’amour@2x

    Soutien matériel pour jeunes ou futures mamans. Présents à Bordeaux, Le Mans, Lille, Paris, Reims, Rennes, Strasbourg, Vence.

    LE CHÈQUE ÉNERGIE

    Une aide nominative au paiement des factures d’énergie du logement : électricité, gaz, fuel, bois, etc…
    Pour régler votre facture d’énergie auprès du fournisseur.
    Certaines dépenses liées à la rénovation énergétique de votre logement peuvent aussi être réglées avec le Chèque Énergie. Il est valable jusqu’au 31 mars de l’année suivant sa date d’émission.

    Si vous êtes éligible, vous recevrez automatiquement votre Chèque Energie avant la fin du mois d’avril de l’année en cours. Pour cela votre déclaration de revenus doit être à jour, même si elle est à 0 €.

    Fichier 37

    www.chequeenergie.gouv.fr
    Tél : 0805 204 805

    Pin It on Pinterest

    Share This