Le père veut reconnaître son enfant, sans le consentement de la mère

Il lui est conseillé de le faire avant la naissance, auprès d’une mairie,  en donnant les renseignements dont il dispose sur la maman et en présentant une pièce d’identité. Après la naissance, s’il n’a pas pu faire lui-même la déclaration  de naissance et être reconnu comme le père sur l’acte de naissance, il doit saisir le Procureur de la République au cas où la mère contesterait la filiation.

Reconnaissance par le père d’un enfant né sous x

Le père peut reconnaître son enfant né d’une mère ayant accouché sous x. Cette reconnaissance peut avoir lieu avant la naissance ou dans un délai de 2 mois suivant la naissance.

S’il ignore les dates et lieu de naissance de l’enfant, ce qui empêche que la reconnaissance soit mentionnée sur l’acte de naissance de l’enfant, le père peut saisir le Procureur de la République qui recherchera les date et lieu d’établissement de cet acte de naissance.

Lorsque la mère veut obliger le père à reconnaître son enfant

Si le père n’a pas reconnu son enfant et ne l’a pas déclaré à la naissance, la mère  doit engager une recherche en paternité en saisissant  le Procureur de la République. L’intérêt est,  bien sûr important pour l’enfant dont la filiation est officiellement établie  vis à vis de son père, mais aussi financier. Le père devra participer matériellement à l’éducation et aux besoins de son enfant en fonction de ses ressources.