Situation familiale, autorité parentale et nom de l’enfant :

La situation familiale détermine les modalités de reconnaissance de l’enfant et les conditions d’exercice de l’autorité parentale. Elle détermine aussi les conditions d’attribution du nom de l’enfant. 

Reconnaître son enfant est un acte particulièrement important qui permet d’établir un lien de filiation, de donner son nom à son enfant et d’exercer l’autorité parentale.

Pour une femme, la filiation va de soi : l’accouchement la désigne comme la mère de son bébé et son nom figure automatiquement sur l’acte de naissance.

Pour un père, quand il n’a pas de lien de mariage avec la mère, reconnaître son enfant de manière anticipée établit la filiation et engage les droits et devoirs de chacun.

Les démarches administratives sont différentes selon la situation maritale des parents et aussi selon le moment où est établie la reconnaissance.

Lire

Vous êtes mariée

Lire
Lire

Vous n'êtes pas mariée

Lire
Lire

Les cas difficiles

Lire