Ils accueillent les femmes enceintes en difficulté à partir du 7ème mois de grossesse et les jeunes mères d’enfants de moins de 3 ans.

Ils sont financés par les départements, leur gestion est assurée directement par les Services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) ou confiée à des associations (Fondation d’Auteuil, Croix Rouge, ASMAE …).

Il existe pratiquement un centre maternel par département (certains départements peu peuplés se sont regroupés). Ces Centres Maternels essaient de plus en plus de proposer un accueil adapté aux capacités d’autonomie des jeunes femmes en difficulté : chambre individuelles et vie collective, vie plus autonome en studio au sein du Centre Maternel, appartements décentralisés en lien avec le Centre.

A savoir

On peut faire appel à ces structures, sauf pour le 115, pour quelques jours, quelques semaines, pour prendre du recul, reprendre souffle, ou pour tout le temps de la grossesse et après la naissance du bébé. D’une manière générale, les services sociaux gèrent les affectations mais les conditions et les procédures d’admission varient d’un établissement à l’autre et suivant les disponibilités. Il peut donc être utile de contacter directement les établissements pour s’informer de la marche à suivre.

Trouver les coordonnées des centres maternels :

  • Service social de votre Mairie
  • Service d’Aide Sociale à l’Enfance de votre département, site du Conseil général
  • Demander à une assistante sociale
  • Consulter les pages www.sosfemmes.com
  • site www.sante.gouv.fr : consulter la base FINES

Conditions d'admission

N’hésitez pas aussi à téléphoner directement pour vous renseigner sur les conditions d’admission et les possibilités de place. On vous expliquera la marche à suivre en fonction des disponibilités et du terme de votre grossesse.

Après la naissance

Suivant les cas, ces établissements peuvent proposer des crèches pour faire garder votre enfant après la naissance. Vous pouvez y être hébergée pendant votre grossesse et jusqu’aux 3 ans de votre enfant.